Gisela Erler

Conseillère d'Etat

Gisela Erler

  • Staatsrätin Gisela Erler

Gisela Erler est conseillère d'Etat pour la Société civile et la Participation des citoyens au ministère d'Etat du Bade-Wurtemberg.

Fille de Fritz Erler, un homme politique social-démocrate, Gisela Erler est née le 9 mai 1946 à Biberach an der Riss. Elle a passé son enfance et sa jeunesse à Tuttlingen et à Pforzheim. De 1965 à 1974, elle a fait des études de lettres allemandes et de sociologie à Cologne et Munich. A cette époque, elle a été l'une des co-fondatrices de Trikont Verlag, la première maison d'édition de gauche en République fédérale d'Allemagne, et d'Offensive des femmes ("Frauenoffensive"), première maison d'édition du nouveau mouvement féministe. Ses études achevées, elle a été jusqu'en 1991 rapporteuse scientifique à l'Institut allemand de la jeunesse (Deutsches Jugend-Institut) à Munich où elle a accompagné, entre autres, le projet modèle "Nourrices" ("Tagesmütter"). En 1983, Gisela Erler s'est affiliée aux Verts.

Gisela Erler s'est surtout fait connaître en politique en 1986 en tant que principale auteure du "Manifeste des mères" ("Müttermanifest") qui a suscité de vifs débats. Un séjour de recherche aux Etats-Unis au début des années 1980 lui a fait découvrir le thème Work/Life Balance, et l'a finalement incitée à fonder en 1992 sa propre société "Familienservice", devenue aujourd'hui le plus grand prestataire de services pour les entreprises en Allemagne; axée sur la famille et la profession, elle emploie environ 1.500 personnes. Gisela Erler a transmis en 2008 la gestion de son entreprise à sa successeuse. En 2006 elle a obtenu pour son engagement le prix Elisabeth-Selbert du gouvernement régional de Hesse. En 2012, elle a publié le livre "Schluss mit der Umerziehung - vom artgerechten Umgang mit den Geschlechtern" ("Abandonnons la rééducation - du respect des singularités du genre, qui expose sa position actuelle sur les questions de genre").

En mai 2011, Winfried Kretschmann lui a donné la charge honorifique de conseillère d'Etat pour la société civile et la participation des citoyens. En tant que telle, elle avait pour tâche d'accroître les procédures de participation des citoyens au niveau régional et de les intégrer dans les activités administratives, au sens d'une politique d'écoute. Le 12 mai 2016, le ministre-président l'a de nouveau nommée conseillère d'Etat afin d'élargir encore la participation des citoyens et de renforcer la société civile, en particulier en matière d'aide aux réfugiés et de cohésion sociale.


Contact

Das Staatsministerium in der Villa Reitzenstein (Parkansicht).

Ministère d’État

Richard-Wagner-Straße 15
70184 Stuttgart

Site web du ministère

Pied de page